Coup de théâtre entre Vénus et Mars

Coup de théâtre entre Vénus et Mars - je-suis-celibataire.info

Vénus et Mars se rencontrent, se séparent, se retrouvent. Ils dansent une drôle de danse et cela rappelle une certaine chanson. Rappelez vous, la voix de Jeanne Moreau :

 

On s’est connus, on s’est reconnus,  – Coup de foudre entre Vénus et Mars

On s’est perdus de vue, on s’est r’perdus d’vue

On s’est retrouvés, on s’est réchauffés,

Puis on s’est séparés. – Coup de Tonnerre entre Vénus et Mars

Chacun pour soi est reparti.

Dans l’tourbillon de la vie

Je l’ai revue un soir, hàie, hàie, hàie  – Coup de pouce entre Vénus et Mars

Ça fait déjà un fameux bail 

 

Aujourd’hui Vénus et Mars lancent un nouveau couplet de leur histoire.

 

Coup de théâtre entre Vénus et Mars

Vénus était à bord du train qui la menait vers cette petite ville française où habitait Mars (ndlr : son arrière-grand-père avait déjà fait un croquis de cette ville, comme un présage qui, enfin, se réalisait).  Elle avait pu prendre quelques jours de congé et allait découvrir le monde de Mars, son appartement, sa ville, ses amis (ndlr : Tout ça ? En aussi peu de temps ? Comme quoi, décidément, les femmes peuvent faire plein de choses en même temps. Reste à savoir si Mars parviendra à suivre le rythme…)

A la gare, il l’attendait, impatient. Elle était si heureuse de le revoir plusieurs semaines après leurs retrouvailles à Paris.

 

Séparation et Retrouvailles

Après leur séparation, il l’avait appelée pour lui annoncer que, dès son retour à Paris, il avait informé Saturne de sa décision de la quitter (ndlr : Mars quitta donc Saturne en sachant qui il perdait mais sans savoir vraiment où il allait avec Vénus… Mais, il était incapable d’un autre choix). En trois jours Saturne avait du faire ses valises et quitter l’appartement de Mars où elle vivait depuis plusieurs années. (ndlr : Le départ, certes rapide et décidé par Mars, mais ce fut néanmoins douloureux pour lui aussi. Mais Mars avait pris le temps d’expliquer les motifs de sa décision à Saturne. Il n’aurait pas été honnête de continuer en ayant deux cœurs, sans choisir.)  Ce geste avait été pour Vénus la preuve de l’amour de Mars et elle en avait été très touchée (ndlr : …sur le moment du moins, car plus tard cela n’aurait aucune influence sur les décisions de Vénus).

Ces semaines loin l’un de l’autre avaient été un peu adoucies par les innombrables discussions via téléphone et internet, qui avaient permis de combler 10 ans de séparation. (ndlr : la rédaction remercie spécialement Skype, MSN, Facebook…). Chacun avouait à l’autre ses doutes et ses espoirs. Pour la première fois, Mars et Vénus se parlaient à cœur ouvert, sans fard, ni tabou. Malgré la persistance de leur armure chacun savait en son for intérieur que l’autre l’aimait et ne lui voulait que du bien.

Bien entendu, ils passèrent des heures entières en de longues dissertations sur les malentendus du passé, les petites phrases assassines et les gestes blessants. L’histoire de Mars et Vénus serait toujours parsemée de malentendus, de rancœurs et de non dits (ndlr : mais un jour, la maturité de leur relation venant, ils réussiront à dépasser tout cela). Chacun croyait que, parce que leur amour était si fort, l’autre comprendrait tout sans besoin de mots. Encore jeunes, ils ne savaient pas que nous ne sommes pas dans l’esprit de l’autre et qu’un questionnement vaut mieux que des suppositions, que parfois le même fait ne signifie pas la même chose pour l’un que pour l’autre. Que parler permet une vie heureuse et épanouie sans malentendus. (ndlr : Mars et Vénus, c’est maintenant bien connu, ne fonctionnent pas de la même façon ; se parler permet alors de réussir à mieux se comprendre et à vivre en harmonie).

 

Séduction et Découverte

Mars ouvrit la porte de son chaleureux appartement à Vénus qui s’y senti tout de suite à l’aise. C’était un appartement comme elle les aimait, mariant modernité et histoire. Des objets et des meubles appartenant aux grands parents de Mars trônaient en bonne place près de la cheminée du salon. Vénus aime les objets qui racontent une histoire (ndlr : Heureusement, Mars aussi…).

A peine ses valises posées, Mars fait faire le tour du petit appartement à Vénus, une cuisine, un salon, une chambre, une douche et des toilettes (ndlr : Le tour de visite n’a pas toujours été aussi détaillé avec d’autres participantes…). Ce qui aujourd’hui encore touche Vénus c’est un geste fort de Mars. Durant cette visite Mars avait ouvert tous les tiroirs, montrant à Vénus où se trouvaient toutes les choses composant sa vie. Ce geste personne auparavant ne l’avait fait et personne ne le ferait jamais plus et pour Vénus il voulait dire beaucoup. (ndlr : C’était un signe de Mars pour qu’elle se sente chez elle, même si elle ne restait que trois petits jours…)

 

Fascination et Appréhension

Ces quelques jours passés chez Mars furent comme un rêve éveillé. Tout ce que Vénus imaginait depuis des années se réalisa. Papillons et spasmes étaient au rendez vous, il fallut même changer le pied du lit qui céda sous leur ébats. Promenades en villes, soirées au théâtre, dîner au restaurant et des heures à parler, parler, parler.

Mars avait plein de projets en tête et se voyait déjà vivant avec Vénus, partageant sa vie et ses envies (ndlr : ce n’était pas réciproque et la chute pour Mars fut dure et longue, pour une fois qu’une chose est dure et longue chez Mars …) . Mais Vénus, bien que souhaitant de tout cœur ce que lui proposait Mars, ne s’était pas encore débarrassée de son armure. Blessée par d’autres, elle ne s’autorisait pas à rêver (ndlr : il ne faut pas laisser la réalité tuer ses rêves). Elle croyait fermement à la chanson des Ritamitsouko « les histoires d’amour finissent mal en général » … Tous les hommes qui avaient croisé sa vie et l’avaient aimée intensément n’avaient pas réussi à contredire cela, dès qu’ils s’attachaient elle les quittait. (ndlr : pour Mars, c’est alors ces quelques paroles d’Hélène Ségara qui illustrent bien celle qu’était Vénus :

Il y a trop d’gens qui t’aiment

Et tu ne me vois pas

Il y a trop d’gens qui t’aiment

Qui tournent autour de toi

Tous les mots d’amour

Que je sème, tu ne les entends pas)

 

Mars lui disait souvent « je sais que je ne serai pas celui qui te fermera les yeux mais tout ce que je veux c’est ton bonheur ». Etait-ce cette affirmation qui confortait Vénus dans sa peur de l’attachement ?

 

Attachement et Détachement

Pour l’instant, Vénus vivait ardemment chaque instant, chaque baiser, chaque moment partagé, chaque confidence. « Carpe Diem » disait le professeur dans le film « le Cercle des Poètes Disparus » et Vénus vivait Carpe Diem. Se laissant porter par la vie et par l’amour. (ndlr : Mars avait les pieds sur terre, et l’on ne peut construire les bases d’une relation entre un homme et une femme sur Carpe Diem, sauf aux détriments de l’un ou de l’autre.)

Son retour était proche, Mars comme Vénus avait une peur bleue de la distance. “La distance est à l’amour ce qu’est le feu au vent, elle éteint les petits et attise les grands“, ce proverbe c’était avéré vrai durant ces 10 années qu’avait durée leur séparation, en sera-t-il de même pour les jours, les mois, les années à venir ?

 

Comments (2)

 

  1. Carole dit :

    Toujours aussi passionnants ces épisodes, et tellement vrais ………………………..
    Jolie image, une fois encore
    J’attends la suite avec impatience
    Ah, ce mars n’a vraiment pas un grand frère ??

  2. Si dit :

    @Carole … suis d’accord avec toi … Je ne crois pas que ce mars ait un grand frère c’est un cas unique … !!! lol !!! Moi aussi j’ai hâte de lire la suite … Mais bon je me demande comment ça va finir !!!