Coup de tonnerre entre Vénus et Mars

Coup de tonnerre entre Vénus et Mars - Je suis célibataire

Quitter le célibat n’est pas toujours de tout repos et les histoires d’amour sont rarement des fleuves tranquilles. Le Coup de foudre entre Vénus et Mars que vous avez pu vivre la semaine dernière a fait battre le cœur de nos deux célibataires – et le vôtre aussi peut-être ? – mais ce n’était que le début. Il faut parfois peu de temps à la passion pour naître entre deux personnes mais il est parfois plus hasardeux et délicat de construire une vraie relation.

 

Les retrouvailles de Vénus et Mars

Assise près du hublot, elle a 2h de vol à attendre. Sa meilleure amie fait le voyage avec elle. Voyage mémorable, 2h à rire, rire aux éclats avec son amie et, à l’arrivée, l’inconnu. Un Mars qu’elle n’a pas vu depuis 10 ans et qui a repris contact avec elle, suite à la petite carte rouge. « Allo, Vénus, tu sais qui c’est ?» Son cœur s’était mis à battre la chamade, 10 ans qu’elle n’avait pas entendu cette voix si troublante.
Elle est seule, mais Mars lui a annoncé, après plusieurs discussions au téléphone, qu’il vit avec quelqu’un depuis quelques années.
L’atterrissage est proche et une petite angoisse lui enroule le cœur … Elle appréhende un peu de le retrouver après tant d’années. Comment sera-t-il ? Aura-t-il changé ? Sera-t-il le même ?
A la sortie, il est là … Il est physiquement différent. Il a pris beaucoup de poids, 50 kg, (ndlr : c’est ça d’arrêter la cigarette, que voulez vous ? D’autres se reconnaîtront.) et est méconnaissable, mais son regard est inchangé. Regard pénétrant, enveloppant.
Les premiers instants sont assez inconfortables, Vénus n’a qu’une envie se jeter à  son cou et se blottir dans ses bras mais ce n’est pas possible. Ils discutent en se rendant en métro vers le quartier du marais, où ils ont réservé 2 chambres dans un petit hôtel (ndlr : ils en auraient pris une seule qu’ils n’auraient rien fait de plus. Mars n’est pas de ceux qui trahissent leurs engagements). Leurs discussions sont très banales.
Le soir, ils sortent dîner près de la place de la Bastille, au café du commerce.
Ils se remémorent les quelques jours passés à Rome et le malentendu de leur au revoir.

 

Vénus et Mars entre couple et célibat

Mars y était revenu pour l’été et, encore une fois, c’est par hasard qu’elle l’avait su et l’avait invité à une soirée qu’elle donnait pour fêter le début de l’été. Mars avait passé la soirée à papillonner et à danser avec toutes les femmes présentes, ne faisant que peu de cas de Vénus, qui par ailleurs ne manquait pas de prétendants. (ndlr : les Mars à cet âge sont très cons… (note de la note : à cet âge seulement ?) et peut-être voulait-il tout simplement susciter son attention (note de la note bis : Mars s’y prend parfois très mal)) (ndlr2 : Mars voulait également rester disponible pour apporter son soutien à un ami venu spécialement ce soir là (note de la note : …en draguant d’autres filles ? C’est pas de la mauvaise foi, ça ??)). Vénus le regardait du coin de l’œil et enregistrait tous ses faits et gestes. Ce n’est que tard dans la nuit, alors que la sono passait un tube des Chaka Demus « Tease me baby » qu’il s’approcha en lui chuchotant « kiss me kiss me baby ». Cette nuit là et le lendemain, ils ne fermèrent pas l’œil de la nuit, profitant de chaque instant, chassant le jour en attendant la nuit. Après 48h sans sommeil, ils sombrèrent dans une délicieuse torpeur.
Venus avait des obligations familiales et devait se rendre en Sicile pour l’été. Tout s’était décidé très vite et elle annonça à Mars, 24h avant de partir, qu’elle devait s’absenter un mois. Elle ne comprit pas sa violente réaction. Il lui dit : « de toutes façons c’est mieux comme ça ! Je pars aussi. Donc, on est quittes ! »  et la planta là. (ndlr : encore une fois Mars cacha derrière sa brusquerie et sa maladresse, ses sentiments et la profondeur de sa déception.) Durant toute la durée de son séjour en Sicile, Vénus avait tout essayé pour le joindre au téléphone sans succès (ndlr : Les Mars quand ils sont blessées ont besoin de temps pour panser leurs blessures). Elle lui écrivit des dizaines de lettres qu’elle n’osa jamais poster, sauf une, qui parvenue à Rome, était restée sans réponse.

 

L’impossible séparation de Vénus et Mars

De retour à Rome, elle devait préparer son départ définitif pour Berlin où elle avait été promue à un nouveau poste. Le soir de son départ, elle passa chez Mars en espérant l’y trouver. Au moment où elle pressait le bouton de la sonnerie, il apparut à la porte de l’immeuble. Il ne put cacher son étonnement en la voyant. « Salut ! Je sortais. Comment vas-tu ? » Il s’efforçait de garder un air tout à fait naturel et détaché.
« Je venais te dire au revoir, je pars pour Berlin demain. »
Ne pouvant pas rester longtemps avec elle, il lui proposa malgré tout de la raccompagner à pied jusqu’à chez elle avant de se rendre à sa soirée. (ndlr : Mars, malgré l’envie, se tient encore une fois à ses engagements). Durant tout le chemin il parla, lui racontant son enfance, ses doutes, ses peurs et en lui disant plusieurs vérités, dont une qu’elle garde aujourd’hui encore à l’esprit « Venus, tes parents t’ont volé ton enfance ».
Arrivés en bas de chez elle, elle n’avait qu’une envie l’embrasser, l’embrasser jusqu’à plus de souffle. Mais ce ne fut pas le cas. Il lui fit deux baisers, un sur chaque joue et lui dit « je ne peux pas t’embrasser, si je le fais c’est pour la vie ». Puis il se détourna et sans un regard tourna au coin de la rue.
Vénus avait totalement oublié que Pluton, son ex, l’attendait dans son appartement car il l’avait aidé à finir ses paquets et dormait chez elle. C’est lui, malgré le grand amour qu’ils avaient partagé durant 5 années exquises, qui l’avait encouragé à aller chez Mars. Quand elle passa la porte de l’appartement elle se jeta dans ses bras en pleurs « il ne m’aime pas, il se fout de moi !!! ». Elle passa une nuit agitée de rêves et de cauchemars blottie dans les bras de Pluton.
Le passé resurgissait par bribe et ressurgirait tout au long de cette histoire longue, compliquée, agréable, douloureuse et violente que serait l’histoire de Mars et Vénus.
Mars et Vénus pour qui le proverbe de référence était et serait longtemps « suis moi je te fuit, fuit moi je te suis »

Mais, pour le moment, Vénus a suivi le même chemin que sa petite enveloppe rouge et Vénus et Mars sont à nouveau réunis et c’est cette histoire qui vous tiendra en haleine jusqu’à la semaine prochaine…

Comments (2)

 

  1. Si dit :

    ah eh ben contente de voir la suite du coup de foudre même si ça paraît mal parti … et puis je n’ai pas compris de quels engagements Mars parle?
    @Carole … Tu vois finalement ils se sont revus !!!

    • Célibataire dit :

      Bonjour Si,

      Mars, qui était en couple à l’époque des retrouvailles de Mars et Vénus, a mis un point d’honneur à ne pas céder à la tentation lorsqu’il a revu sa jolie blonde. C’est cela respecter ses engagements….