De la sagesse du célibataire à être fou !

De la sagesse du célibataire à être fou - je-suis-celibataire.info

Régulièrement au cours de notre destinée nous sommes confrontés à ceux qui veulent tout connaitre de nos activités et qui savent mieux que nous ce qui est bon pour nous. Ils voient notre existence à travers le prisme de leur vision de la vie et veulent la façonner selon leur façon d’être.

Quel est celui qui n’a jamais connu une des situations suivantes?

  • Lorsque vous êtes célibataire, ils se questionnent sur les raisons de votre célibat. Ils flattent votre ego de qualificatifs élogieux et demandent insidieusement pourquoi, quelqu’un(e) possédant de si merveilleuses et rares qualités, peut-être encore célibataires. Ils cherchent à savoir si vous ne leur cachez pas l’existence de l’heureux(se) élu(e), de cette incontournable âme sœur, petit(e) ami(e), ou même, mieux, fiancé(e) peut-être. Éventuellement, si vous vous attardez trop dans votre célibat à leur goût, ils s’interrogent sur vos préférences sexuelles.
  • Le jour où vous leur présentez la personne qui partage votre vie, leur premier souci est de savoir si, et quand, vous régulariserez votre union au cours d’un mariage somptueux auquel ils pourront tenir une place de choix.
  • Si le mariage a lieu, ils ne prennent pas le soin de vous laisser le temps d’apprécier la saveur de cette nouvelle union, le goût de cette précieuse intimité avant de vous questionner sur quand viendra le premier enfant.
  • Et, lorsque celui-ci est là, ses premiers babillages n’ont pas encore eu le temps d’émouvoir votre cœur, il n’a pas encore su peaufiner ses premiers sourires, et vous n’avez pas encore eu le temps de vous remettre, l’un comme l’autre, de cette première grossesse, qu’ils veulent déjà connaitre vos projets pour ceux qui, forcément pour eux, viendront ensuite.
  • Si la vie, ses aléas et ses changements séparent votre couple, leur inquiétude majeure est d’en connaitre le pourquoi, plutôt que de n’être qu’une présence amie et réconfortante.
  • Pour peu que la chance vous sourie et que la Vie vous offre une seconde chance par un nouvel amour ou que vous reconstruisez votre vie d’une quelconque façon, ils s’interrogent. Pourquoi si vite? Comment si facilement? Pourquoi de cette façon?

Certains n’aimeront jamais ce que nous sommes dans notre présent et voient toujours ce que nous pourrions être. Certains n’acceptent même jamais que nous osions être nous-mêmes et nous qualifient de fous.
“- Et justement c’est parce que sa ville le considère comme dément que Nasrudin a la possibilité de dire tout ce qu’il pense et de faire tout ce dont il a envie. (…) Il doit en être ainsi pour vous; soyez fous, mais comportez-vous comme des gens normaux. Courez le risque d’être différents, mais apprenez à le faire sans attirer l’attention. Concentrez-vous sur cette fleur et laissez se manifester votre Moi véritable.

  • Qu’est-ce que le moi véritable?
  • (…)
  • C’est ce que tu es, et non ce qu’on a fait de toi.”  (Paulo Coelho – Véronika décide de mourir)

Soyez fiers de qui vous êtes, soyez vous-même. Construisez-vous loin de ce que les gens pensent et veulent que vous soyez, mais en accord avec vous-même. Vous êtes l’artiste de votre Vie et l’essentiel est d’en aimer, soit, le tableau.

 

 

Comments (2)

 

  1. Bonjour le célibataire,

    tout à fait vrai 🙂 on dit aussi que la satisfaction unanime des gens est un objectif impossible à atteindre (proverbe arabe)

  2. Za dit :

    Alors restons différents et soyons fous !!