Le mal amour du célibataire

Le mal amour du célibataire - je-suis-celibataire

A chaque moment de notre vie nous donnons une image de nous même et des sentiments changeants selon les personnes que nous fréquentons. Mars – comme Vénus – est un caméléon (Vénus une caméléonne ?) et nos échanges s’adaptent à l’image que ce fait de nous l’autre. Si les yeux sont les miroirs de l’âme, nous devenons, à notre insu ou non, le miroir de la beauté mais aussi de la noirceur de celui – ou celle – qui nous fait face. Chaque rencontre construit ce que nous sommes et fait ce que nous serons. D’une relation avec une personne destructrice peut naître une meilleure connaissance de soi-même et l’édification de sentiments solides, purs et sincères vis-à-vis d’Autres, qui constitueront l’avenir…

Avant propos de : Mehdi Kachouri

Je vous propose de lire ce texte, poème de Zahoua  B.

 

Le mal amour du célibataire

Il passe des soirées à distribuer des sourires
Il caresse des corps et embrasse des lèvres
Des «  je t’aime » il ramasse à la pelle
Et pourtant…  toujours ce goût amer dans son cœur

Il fuit la solitude en veillant à toujours s’entourer
Il pense avoir une multitude d’amis et de contacts
Son portable sature des trop nombreux messages
Et pourtant…  toujours ce vide abyssal en lui

Il aspire à se poser et  trouver enfin sa Vénus
Mais il n’arrive plus à enlever son masque de séducteur
Il ne sait pas exprimer ses sentiments ni ses maux
Et pourtant…  il lui arrive aussi de tomber  amoureux

Il a oublié le langage et les gestes de la tendresse
Et à force de « je t’aime moi non plus » épuisants
Il fait fuir les femmes qui en tombent amoureuses
Aujourd’hui…. le célibataire se noie dans un puits de mal amour