Quand Vénus rencontre Mars – Le restaurant (2/2)

Quand Venus rencontre Mars Le restaurant 2 sur 2 je-suis-celibataireMars opta pour son restaurant favori qui servait des spécialités de tous les pays bordant la méditerranée. A la fois simple et sobre comme semblait le préférer Vénus. Il téléphone à Vénus pour les petits détails pratiques.

Mars : « Salut, c’est moi… » (NDLR : Mince, ça démarre mal, la formule est trop familière et fait penser à Raymond qui appelle Germaine….)

Vénus : « C’est qui moi ? » (NDLR : Vénus la joue finement….)

Mars : «  euh… excuse moi… c’est Mars ; je ne tombe pas à un mauvais moment ? » (NDLR : bien rattrapé, Mars indique qu’il ne s’impose pas)

Vénus : « Bonjour Mars, non non tu ne me déranges pas. Comment vas-tu ? »

Mars : « Super, je suis impatient d’être à ce soir, et justement je t’appelle pour te donner l’heure et le lieu » (NDLR : Les Mars aiment décidément être dirigistes et montrer que ce sont des Hommes…. De Cro-Magnon… !)

Vénus : « Je t’écoute… puisque tu sembles y avoir pensé… »

Mars : « Comme tu sais je n’ai pas de voiture et je ne pourrai pas passer te prendre donc je me disais qu’on pourrait se retrouver directement au restaurant « Les bouts de Méditerranée » qui se trouve à 5 min à pieds de chez moi… »

(NDLR : alors là tout dans la splendeur Mars !! Il ne se foule même pas pour se faire prêter une voiture pour leur premier restaurant…. Il choisit un restaurant sans se demander si la spécialité plaira à Vénus…. Et à 5 min de chez lui (pour rentrer plus vite chez lui après ou parce que marcher un peu le rebute ??… Les Mars devraient savoir que toute Vénus qui se respecte apprécie la galanterie..).

Vénus : « pas de soucis Mars, je te retrouve là bas vers 20 h »

La serveuse les installe à une table un peu isolée pressentant le souhait de ce couple.

Mars est un habitué des lieux. Il sert la main au patron et « bouzoute » la serveuse (NLDR : admettons que c’est par politesse et non pour impressionner sa belle…).

Vénus observe le restaurant avec attention et pose son regard profond sur Mars en se disant que finalement le choix de Mars n’est pas trop mal.

Mars présente à Vénus la carte et lui conseille quelques plats lui indiquant, avec galanterie cette fois, ceux qui sont épicés.

Mars : « J’ai un rituel quand je viens ici qui est de toujours commencer par une salade tunisienne ; ça me rappelle mon enfance…. » (NDLR : et là Mars se lance dans une description des 16 années passées de l’autre côté de la Méditerranée).

Vénus l’écoute avec attention et comme toutes les Vénus elle est émue par toutes ces confidences et se dit que c’est une première marque de confiance.

Ils choisissent le même plat sans s’être concertés ce qui une nouvelle fois les fait sourire à la manière de deux adolescents lors du premier rendez-vous.

Les plats sont servis.

Mars propose à Vénus de goûter son plat et illico presto lui tend sa fourchette. (NDLR : C’est un bon test pour les Marsiens mais à utiliser avec parcimonie car toutes les Vénus n’apprécieront pas…).

Vénus effleure la main de Mars et tente de cacher son émoi.

Le dîner se déroule à merveille et le temps file à vive  allure. Il est surprenant de constater à quel point la notion de temps est différente selon que l’on se sente bien ou non avec les personnes présentes…

Mars et Vénus apprennent à se connaître. Ils semblent l’un et l’autre prudents comme le sont les gens écorchés et acculés par trop de déceptions. Mars est sous le charme de Vénus mais craint de la faire fuir en le lui livrant dès ce soir. Vénus a littéralement craqué pour Mars mais fait mine de ne pas être trop intéressée pour ne passer pour une fille facile. (NDLR : c’est certes un cliché mais tellement vrai…. Les hommes et femmes se retranchent derrière un masque et ont du mal à se montrer tels qu’ils sont de peur de ne pas plaire)

Le dîner touche à sa faim (NDLR : non à sa fin bien sûr, mais elle était trop tentante…).

Mars propose à Vénus…. De la raccompagner à sa voiture (NDLR : je sais certains ont pensé que c’était chez lui pour un dernier verre…).

Mars est fermement convaincu qu’une belle histoire démarre avec cette Vénus. Il y va à pas de loup car il est également intimidé par elle. Elle reste si mystérieuse et si charismatique…. Il ne lui était pas encore arrivé de croiser une telle femme. Il en perd un peu ses moyens.

Qu’il est doux ce moment des balbutiements de l’histoire sentimentale. Ces instants où tout chez l’autre est sublimé jusqu’à ses moindres défauts. Ces mêmes défauts qui bien plus tard seront au mieux tolérés pour certains et au pire insupportables pour d’autres….

C’est là toute la magie des débuts de relation entre les Mars et les Vénus sur la planète Terre.